Dans notre ère chrétienne, l’art statuaire se développe à partir de la sculpture religieuse , mode d’expression par l’Ymage (nom donné au Moyen âge à la représentation d’une figure sculptée) entre Dieu et les hommes.
Ces statues  de pierre, de bois, parfois de terre cuite ont accompagné l’homme dans ses croyances, ses espérances, ses souffrances. 
L’attitude hiératique des Vierges en majesté romanes , les drapés animés de plis  « en bec » de l’époque gothique, les rondeurs élégantes de la Renaissance ont jalonné   l’évolution de cet art statuaire qui à partir du XVIIe siècle surtout , verra s’épanouir une sculpture profane .

Découvrez le site de Philippe Todesco, spécialiste bijoux anciens